Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#Vrai

L’EuroMab en Dordogne célèbre nature et développement durable

La rivière Dordogne traverse un territoire remarquable par sa nature préservée, son patrimoine culturel et un art de vivre renommé dans le monde entier ! Depuis 2012, son bassin, c’est-à-dire tout le territoire qui l’alimente en eaux, est reconnu Réserve de biosphère. Il s’agit de la plus vaste Réserve de biosphère de France! Et c’est au cœur de cet environnement d’exception que se tenait du 4 au 7 avril dernier à Sarlat les 15ème rencontres de l’EuroMab ! Retour sur cet évènement….

L’EuroMab en Dordogne: Kesako ??

Le programme Mab (Man And Biosphere) est lancé par l’UNESCO en 1971, bien avant le sommet de Terre de Rio de 1992 !  Il s’agit de mieux impliquer au niveau local les acteurs socioéconomiques, scientifiques et universitaires, et les artistes et spécialistes de la communication pour de meilleurs résultats.  L’objectif à long terme? Mettre en place des actions collectives responsables synonymes d’un avenir harmonieux entre l’Homme et la Nature. Un beau programme qui regroupe aujourd’hui 306 réserves de biosphère dans 36 pays ! Dont en France celui du bassin de la Dordogne….

D’accord, mais une réserve de biosphère c’est quoi?

D’après la définition de l’UNESCO une réserve de biosphère est « un lieu par les gens, pour les gens, avec les gens où tous partagent un art de vivre durable en connexion avec la nature. »  En bref ces aires sélectionnées sont des lieux d’expérience de développement durable. On test, on observe la nature reprendre ses droits, et on établit des partenariats pour maintenir durablement et promouvoir les actions menées.

Les vertes campagnes de Dordogne

La France compte 14 de ces réserves de biosphère couvrant près de 10% du territoire national… dont notre biosphère du Bassin de la Dordogne !

 

Une réunion au cœur de la Dordogne agro responsable !

Gestionnaires de Réserves de biosphère ou de territoires aux objectifs similaires, chercheurs, élus, représentants d’institutions ou d’associations étaient conviés pour une réunion au sommet, ou plutôt au centre culturel et de Congrès de Sarlat. Etaient présents entre autres Hubert Reeves, Président d’honneur de l’agence française pour la biodiversité, Ségolène Royale, Ministre de l’Ecologie, ou encore Christophe Aubel, directeur général de l’agence française pour la Biodiversité.

Des projets verts déjà bien mûris…

Au programme également, la visite de trois sites, modèles d’exemplarité en matière de développement durable :

  • Un ancien site industriel d’extraction de granulats en bord de la rivière qui a fait l’objet d’importantes opérations de renaturation ;
  • Le barrage de la Tuillières qui offre aux poissons migrateurs un dispositif de franchissement salvateur;
  • Le Marais du Brézou où est étudié un projet de valorisation des zones humides.

… et dans les vignes aussi!

Figurait également au programme la visite du domaine viticole de Monbazillac.  Après l’incontournable découverte de ses vins (difficile de résister !) place à la découverte du programme expérimental de lutte biologique. Une alternative à l’emploi d’insecticides pour le moins originale….

Vignoble et château de Monbazillac

L’opération Batman au cœur du vignoble de Monbazillac !

Une opération 247% collective, menée avec la Cave Coopérative de Monbazillac, la Chambre d’Agriculture de Dordogne, le conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle Aquitaine et  les élèves du collège Henri IV à Bergerac qui ont participé à la fabrication et l’installation de nichoirs… à chauve-souris !

Une belle action de coopération autour d’une idée simple : utiliser son prédateur naturel pour lutter contre le papillon eudémis qui peut faire des ravages dans les vignobles de Monbazillac. Le papillon pond dans les raisins dont vont se nourrir les larves, les rendant bien évidement inutilisables…. Alors oui, il suffisait d’y penser: la nature est quand même bien faite!

Une initiative ingénieuse qui permet de limiter voire même à termes de supprimer le recourt aux produits chimiques. En voilà une action 247% développement durable !

Les chauve-souris, prédateurs naturels des papillons eudémis, parasyte de la vigne!

Tourisme et viticulture en Dordogne : vers le tout bio ?….

Voilà un sujet qui fait débat parmi les producteurs, car la transition est à la fois contraignante et délicate. Pourtant «raisonné», «bio» ou encore «naturel» sont autant de certifications qui ont le vent en poupe et le vin n’y échappe pas. Pour cause : entre une forte demande des consommateurs pour des produits plus sains et la volonté des viticulteurs de protéger l’écosystème avec lequel ils travaillent, ils sont en Dordogne de plus en plus nombreux à se tourner vers des modes de production plus « propres ».

Invitation à la détente entre les rang de vignes bio de Saussignac!

Et si la boisson ne suffit pas et qu vous cherchez également l’habitation « bio », là aussi le bassin de la Dordogne vous gâte! Vous trouverez ce qu’il vous faut pour des vacances 247% nature dans le Sud-Ouest: aux abords des rangs de vignes où s’épanouissent au printemps les engrais verts fleurissent des chambres d’hôtes et gîtes labellisés écoresponsables !

Un argument de plus pour attirer les touristes désireux de profiter du calme de la campagne dans un contexte respectueux de la nature. Et déjà en Avril, nombres de ces logements affichent complets, victimes de leurs succès !

En bref!

Fiers et heureux que l’EuroMab ait fait escale chez nous pour constater, valider et encourager les efforts des Hommes du bassin de la Dordogne pour protéger leur Nature ! Besoin de vérifier pas vous-même combien il fait bon vivre dans cette Dordogne préservée?…

Vous êtes les bienvenus !

 

#Perigordjadore #tourismevert #ProudToShare

#météo
  11° Bergerac
Découvrir 
Recevez nos billets doux chaque mois
La news 247
ça vous a plu ?
Partagez cet article
Ecrire un petit mot...
Commentaires

5252
Likes
139
Followers
55
Pins
 
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr