Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#

De mémoire de pressoirs

Ah, si les pressoirs pouvaient parler, que nous diraient-ils ?

Nous raconteraient-ils les premières fois, lointaines de 8000 ans av. J.C. ? Ceux dessinés sur les vases de la Grèce Antique ou sur les tombeaux égyptiens, nous confieraient-ils les paroles entendues et les saveurs des raisins de l’époque ? Les Egyptiens utilisaient des pressoirs à torsion, le raisin placé dans un sac pressé à l’aide d’un bâton, encore utilisés jusqu’au XIXème siècle en Corse, c’était donc déjà bien pensé !

Au IIe millénaire avant notre ère, le pressoir à levier s’ajouta au foulage au pied ou à la main et se perfectionna à son tour : d’un simple tronc d’arbre fiché dans un mur ou un rocher pour broyer les grappes, il fut complété de poulies, de câbles et de treuils, bientôt lui-même remplacé par des systèmes à vis.

Les pressoirs à coin, à vis ou à levier, comme utilisaient les Romains, nous éclaireraient-ils sur les us et coutumes de cette époque passionnante ? Nous parleraient-ils de tous ces siècles de labeur, de la sueur des petites gens au service, jusqu’à la Révolution, de la noblesse et surtout au clergé, seules « castes » à avoir le privilège d’en posséder ?

Dans le Bergeracois, les deux vieux pressoirs du Domaine Rigal nous livreraient-ils la mémoire des millésimes du siècle dernier, les paroles des anciens travaillant à leurs côtés, leurs enthousiasmes à voir naître ainsi, au jus s’écoulant, le dernier vin sur lequel tous les espoirs sont toujours portés ?

L’un deux, pressoir à deux bras, tout de chêne assemblé, devait aimer la double danse des bras, des torses et des jambes autour de lui, faisant couler, doucement mais avec grands efforts, le jus de raisin prometteur.

Parlerait-il du XVIIIème siècle qui l’a vu naître dans le Quercy et de l’époque d’avant phylloxéra qu’il a connu ? De son voyage en bergeracois pour rejoindre l’antre d’un vigneron collectionneur ?

 

Pressoir à deux bras

Et son acolyte, pressoir mécanique à cliquet de 1935, fabriqué à Bergerac par une entreprise aujourd’hui disparue – Linares Frères – se plaindrait-il de sa mise à la retraite depuis 1989, millésime de sa dernière pressée ?

Encore fringant, il peut reprendre du service si besoin.

Pourtant, les viticulteurs d’aujourd’hui lui préfèrent ceux plus modernes, mécaniques, électriques qui permettent un chargement moins fastidieux, un volume de presse plus grand, une pressée plus efficace.

 

Pressoir mécanique à cliquet de 1935

L’époque a changé, les pressoirs ont évolué mais découvrir au détour d’un chai un ancêtre à la belle facture titille aussitôt l’imagination et la nostalgie du temps passé que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…

Vignobles Rigal EARL

Domaine du cantonnet

24240 Razac de saussignac

 

Téléphone :

05.53.27.88.63

Texte : Marie-Laurence PRINCE

#météo
  26° Bergerac sec
Découvrir 
Recevez nos billets doux chaque semaine
La news 247
ça vous a plu ?
Partagez cet article
Ecrire un petit mot...
Commentaires

7793
Likes
225
Followers
54
Pins
56
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr