Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#

Des arbres fruitiers en plein vignoble de Monbazillac ?

Rassurez-vous, les vignerons qui élaborent le nectar éponyme n’ont pas perdu la tête ! Il n’est pas dans leurs intentions de troquer la grappe contre la poire, la pomme ou la cerise. L’explication est ailleurs : cette initiative inédite en France, qui ressemble à s’y méprendre à un « fake », s’avère être le fruit d’une réflexion pleine de bon sens.

Des fruits, c’est moins de pépins

La présence d’arbres sur les parcelles possède bien des vertus : elle protège les cultures du vent et des intempéries, renforce les pieds de vigne grâce à l’apport de matière organique dans le sol, développe la biodiversité… C’est tout bénéfice ! Sans oublier les feuilles mortes qui s’amoncellent en formant une litière d’humus remarquablement fertile. Cette technique ancienne d’associer les arbres aux cultures s’appelle l’agroforesterie. Si elle est remise au goût du jour, c’est parce qu’elle a largement fait ses preuves depuis l’Antiquité. La révolution industrielle et l’arrivée des machines agricoles l’ont quelque peu enterrée…

 

 

Un lien destiné à fructifier

Outre ses aspects productifs et écologiques, la mise en place de ce projet vise à renforcer les relations entre la ville et la campagne, entre les citadins et les viticulteurs. Ceux-ci se sont montrés enthousiastes à l’idée d’ouvrir leurs parcelles au grand public, malgré la charge de travail et l’engagement supplémentaires que cela représentait. L’idée est de développer les contacts avec les producteurs, et l’œnotourisme en général. Toutes les communes de l’appellation Monbazillac sont concernées : Colombier, Monbazillac, Pomport, Rouffignac-de-Sigoulès et Saint-Laurent-des-Vignes.

 

 

Un projet longuement mûri

Piloté par la Fabrique des Transitions en Bergeracois (voir encadré), l’implantation d’arbres fruitiers en lisière des vignes a reçu une subvention de 36 000 euros de la part du Conseil Départemental de la Dordogne dans le cadre du budget participatif 2020, grâce au vote des habitants. Les variétés plantées seront sélectionnées parmi les espèces les plus robustes, pour éviter les traitements et obtenir les meilleurs fruits, savoureux et authentiques. Une signalétique sera mise en place pour se repérer tout au long du parcours, ainsi qu’un site internet où l’on trouvera une géolocalisation de chaque verger. Les quelques 800 arbres fruitiers plantés, répartis dans une quarantaine d’exploitations, vont représenter une attractivité nouvelle pour les balades dans les vignes : paysage redessiné, chemins ombragés, et, cerise sur le gâteau, cueillette des fruits en libre accès… A vous de marcher !

 

 

On vous tient au jus !

Pour profiter des premiers fruits, il va falloir se montrer patient, nature oblige. En effet, les plantations sont prévues pour l’automne 2020, avec la participation des écoles de la région. L’apparition des fruits – donc de la cueillette – devrait intervenir dans 5 à 10 ans. D’ici là, ne vous privez pas de découvrir la Route des Vins de Bergerac et Duras*, un formidable parcours à travers les propriétés viticoles, que vous pouvez sillonner à pied ou à vélo. Sept grands terroirs sont prêts à vous accueillir, pour vous faire vivre autant d’expériences uniques !

 *Téléchargez gratuitement votre guide sur www.vins-bergeracduras.fr, rubrique « Œnotourisme ».

 

La transition, ça se fabrique !

Émanation de VITIREV* en bergeracois, la Fabrique des transitions en Bergeracois est l’un des 14 laboratoires d’innovation territoriale créés autour de la transition écologique. Elle joue un rôle de coordination et d’animation auprès d’un consortium d’acteurs locaux (Interprofession des vins de Bergerac et Duras, Chambre d’agriculture, collectivités territoriales, associations, banques, etc…). À vocation participative, elle accueille toutes les entreprises intéressées par le défi environnemental.

Tous les deux mois, le consortium se réuni pour garantir la stratégie du laboratoire et favoriser la mise en place des projets participatifs initiés par les usagers.

C’est sur ce principe que les Vergers dans les vignes ont vu le jour, qu’un jeu sur l’agro-écologie a été élaboré en partenariat avec les écoles par des élèves de CM1 et CM2… Les exemples foisonnent, tant le champ d’actions est vaste et concerne l’ensemble des forces vives du territoire. Dynamique, créative et inspirée, la Fabrique des transitions se revendique comme l’instigateur d’une révolution de la pensée et des comportements, au-delà des frontières de Bergerac, pour le futur et le bien-être de tous !

 

*VITIREV est le projet proposé par la Région Nouvelle-Aquitaine et retenu par l’Etat dans le cadre de l’appel à projets « Territoires d’innovation » . Ses objectifs sont centrés sur le développement durable, notamment dans la viticulture.

 

 

Texte Pierre Bléhaut

#météo
  27° Bergerac sec
Découvrir 
Recevez nos billets doux chaque semaine
La news 247
ça vous a plu ?
Partagez cet article
Ecrire un petit mot...
Commentaires

7793
Likes
225
Followers
54
Pins
56
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr