Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#Vrai

dessolas.

De groove et de mots

J'ai rencontré dessolas dans un jardin ensoleillé par un bel après-midi de printemps…
A la découverte de cette gueule d’ange, je me suis dit qu’il avait l’air bien trop doux pour le monde impitoyable de la musique.
J’avais tort, absolument tort.

dessolas.

Doté d’une plume acérée, et d’un groove enivrant, Dessolas gueule d’ange est même probablement plutôt dangereux, du genre qui va faire un malheur.

Périgourdin de Périgueux jusqu’aux tréfonds de son être, il a baigné enfant dans les Félibrées et dans la true noire du Périgord dont son grand père est un éminent défenseur. Quand je lui demande s’il est gourmand, il me répond :

« Oh oui carrément, le canard!», et cite les vins de Pécharmant, présents dans tous les repas de cette famille sensible aux sonorités des mots.

Plutôt acteur à la base (ancien élève de la Scène sur Saône, école de théâtre de Jean-Pierre Bacri à Lyon), il écrit des chansons depuis qu’il a appris le saxophone à l’école de musique.

«Assez rapidement je me suis mis à la guitare, parce-que le saxo c’est pas pratique pour chanter». Ironie acide, humour décapant, voilà un peu l’esprit que l’on retrouve dans ses chansons (françaises, hein, on ne plaisante pas avec la chanson française). Après avoir créé son premier groupe en 2006, et auto-produit un premier album, il décide de continuer seul sa route, avec sa guitare et sa plume dans le vent.
Il livre aujourd’hui sur scène ce spectacle unique qui joue sur la gamme des inspirations de Renaud à MC Solaar, et repeint notre belle société avec une justesse tantôt désopilante tantôt affligeante : «Ce que j’aimerais montrer, c’est un point central entre l’observation sociale, l’émotion et la mise en avant de l’absurdité de certaines choses. Par exemple dans «Au fonds du garage» cette chanson parle d’un sujet grave, le chômage, j’étais mal quand j’ai écrit ça. Mon job c’est de parler de choses graves, mais avec cette pointe de légèreté qui permet de les alléger, parce-que j’ai pas envie d’avoir un public déprimé. C’est vrai que le chômage c’est horrible mais on survit».

Farouche défenseur de la chanson française, il est de tous les tremplins qui comptent, et fréquente Astaffort où il a fait quelques ateliers et les Rencontres 2015 parrainées par Oldelaf. A l’heure où nous écrivons, il vient de remporter la demi-finale du tremplin Aquil’Tour et ira donc jouer la finale au Rocksane pour la Dordogne le 18 juin 2016. Pour la suite, il faudra suivre ses actualités (voir ci-après).

Son nouvel EP : Mon bordel

#à visiter – Son site internet (suivez la flèche)

On like et on partage !

Facebook : Dessolas
Twitter : @Markodess
Instagram : mdessolas
Pour le programmer : contact@dessolas.com

 

Ecrire un petit mot...
Commentaires

7008
Likes
225
Followers
54
Pins
56
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr