Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#Culture

Le Vin et moi de Jacques Dupont

Une certaine philosophie du vin

Tout amateur de vin devrait se réjouir de cet ouvrage et tout néophyte courir l’acheter.

Journaliste spécialiste de la rubrique vin pour le magazine le Point depuis de nombreuses années, Jacques Dupont n’en est pas à son premier essai. L’homme, (une « figure » très respectée dans le milieu du vin) a commencé à se dévoiler un peu plus qu’au travers de ses chroniques hebdomadaires avec Choses bues et Invignez vous (1). Pour le Point, il sillonne les vignobles de France et d’ailleurs, muni de son fameux « impitoyable ». Un verre à dégustation sans pied (un sacrilège dans la profession) mais qui a été conçu spécifiquement pour qu’aucun défaut n’échappe à l’analyse sensorielle. Dans Le Vin et moi ce n’est plus le vin qu’il étudie de cette manière mais le monde du vin dont il fait la psychanalyse, et là, vraiment, on se régale.

Dans un style que ne renieraient pas les « tontons flingueurs », l’auteur évoque, mine de rien, tous les débats et enjeux actuels de société et environnementaux autour de la viticulture : les vins nature, les pesticides, l’économie et le marketing du vin… Cela l’amène à des réflexions sur notre société et ses travers. Un exemple irrésistiblement drôle ? Le savoureux chapitre consacré à l’anglicisation du vocabulaire professionnel, rebaptisé « angliche de superette »… L’anecdote part d’un take away vu sur une devanture de pizzeria… Le journaliste évoque alors un des nombreux mailings sollicitant sa présence à une dégustation, un save the date envoyé par une attachée de presse, qui récidive (la pauvre !) avec un speed-tasting et pour finir se grille complètement en proposant un road trip !

La coupe est pleine… Entre Desproges et Raymond Devos en passant par François Morel, à chaque coin de ligne son humour caustique, mordant mais jamais méchant, est tout simplement jubilatoire. Mais il ne faut surtout pas dire que l’ouvrage est un page turner… Dans un autre chapitre, Jacques Dupont lutte contre les excès et prône la modération de… langage. Ainsi, il porte un regard gentiment narquois sur la tendance à la surenchère d’hyperboles un rien galvaudées du genre « vignerons passionnés », un adjectif mis un peu à toutes les sauces. Ne peut-on pas dire plutôt « des vignerons qui aiment leur métier » ?

Ce livre, tendu, précis et savoureux se « boit » comme un vin de charme, mais se conserve précieusement comme un grand cru.

(1)  Choses bues  et Invignez-vous du même auteur, éditions Grasset.

M. D.

 

 

 

Le Vin et moi, Jacques Dupont, éditions Stock

En vente dans toutes les bonnes pharmacies

(enfin, cela devrait !)

et aussi en librairie.

Le dernier ouvrage de Jacques Dupont

#météo
  11° Bergerac
Découvrir 
Recevez nos billets doux chaque semaine
La news 247
ça vous a plu ?
Partagez cet article
Ecrire un petit mot...
Commentaires

5316
Likes
141
Followers
54
Pins
 
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr