Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#

Papillons blancs : une association qui sème le soleil en Périgord pourpre !

Une double prouesse ; en oeuvrant pour l’épanouissement de la personne handicapée, l’association s’est hissée au premier rang de l’économie locale à travers l’activité de ses ESAT, en cultivant les valeurs de terroir et d’artisanat

Dans les années 1960, des parents, désemparés face à l’inexistence de structures pour accueillir leurs enfants handicapés mentaux, mettent en commun leur détresse et se regroupent en association. C’est l’éclosion des Papillons Blancs de Bergerac. En 1965, le premier IME (Institut médico-éducatif) voit le jour, au pied des coteaux de Rosette, suivi de la création d’Etablissements de Service et d’Aide par le Travail.

L’envol des Papillons Blancs et la création des ESAT

La volonté de familles actives et militantes pour construire un projet de vie digne pour leurs enfants attire l’attention, et notamment celle d’une certaine Louise Augiéras, issue d’une vielle famille périgourdine et sœur du ténébreux auteur François du même nom. Sans descendance, elle se rapproche de l’association dans les années 1975 à laquelle elle transmet ses biens, pour un euro symbolique… L’inventaire relève du conte de fées : une vaste maison bourgeoise à Bergerac et deux fermes périgourdines de 250 hectares, l’une à Gammareix et l’autre à Saint-Géry, deux villages au nord du Bergeracois, à l’orée de la mystérieuse forêt de la Double. La propriété de Saint Géry sera vendue dans les années 1990 pour financer la construction du foyer d’hébergement de la Brunetière, à une encablure de l’IME de Rosette. Ce joli patrimoine tombé du ciel va être valorisé au?delà, certainement, des espérances de la bienveillante donatrice et permettre l’essor des ESAT.

 

Cap sur la ferme de Gammareix, une conserverie modèle 247% Périgord, dans un environnement préservé

Au détour de vallons boisés et de prairies, à deux pas du majestueux Château de Montréal, différents bâtiments s’égrènent harmonieusement au sommet d’une colline. Un des employés de l’ESAT nous accueille avec un grand sourire à l’entrée du site qui arbore le panneau « Route du Foie Gras ». Chaque travailleur nous explique avec fierté son rôle et le fonctionnement des machines. Un petit groupe s’affaire dans une joyeuse ambiance pour trier des marrons du Périgord (Label Rouge of course !) pelées et les mettre en bocal, avant sertissage sous vide. À chaque jour une activité différente, selon les arrivages de matières premières et la programmation de fabrication d’une savoureuse gamme de plus de cent produits. La capacité de la production peut monter jusqu’à 3 000 bocaux par jour selon les commandes. Un outil performant, mais qui reste sur un modèle artisanal. Autre point d’honneur : la gamme ne se compose que de produits nobles, en provenance prioritairement de la région, pour un positionnement résolument haut de gamme.

 

 

Le pâté de Gammareix (à 20 ou 50% de foie gras de canard IGP du Périgord) et le confit, confectionnés depuis l’origine figurent au rang de produits stars. De nombreuses spécialités mettant en scène les produits du Périgord complètent l’offre et se déclinent sous forme de coffrets à l’envi, avec un joli flacon de l’AOP Pécharmant ou AOP Bergerac version rouge, AOP Monbazillac ou AOP Saussignac version liquoreux pour une alliance mets-vins livrée clé en main !

Dans un cadre enchanteur, la ferme cossue à l’architecture typiquement périgourdine abrite un Fhar (foyer de vie). Autour de la cheminée ou sous l’ombre des marronniers séculaires de la cour, les usagers du site (travailleurs et résidents) ainsi que les sympathisants de l’association se réunissent pour des festivités, qui viennent souder les liens de solidarité. Les yeux brillent à la simple évocation du « dimanche de la poule au pot », une institution à Gammareix ! Toutes les générations sont conviées, comme les « anciens » du Foyer Jacques Delprat à Monpazier. La fierté de leur travail, le goût du partage et une empathie innée, les salariés des ESAT donnent décidément un exemple à suivre par tous !

 

Le Bois, richesse noble et naturelle du territoire au cœur de l’activité des Papillons Blancs

La grande superficie de forêt présente sur le domaine a naturellement généré une activité de scierie, très prospère. 12 000 m3 de bois sont traités par an ce qui a permis la création d’un atelier de fabrication de palettes au débit important (180 000 par an) sur le site même.

 

Le coffret Lascaux pour promouvoir le vignoble

Autre site phare des Papillons Blancs, les ateliers de Brousse Saint-Christophe fabriquent des caisses bois et comptent nombre de vignerons, négociants et caves coopératives du bergeracois parmi leur clientèle. L’ESAT a réalisé un coffret sur mesure en collaboration avec l’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras pour son opération de promotion auprès des cavistes de France menée depuis deux ans. La caisse, aux couleurs de Lascaux, permet de mettre en valeur deux vins (un liquoreux et un rouge par exemple), accompagnés de deux verres gravés et du carnet autour du vignoble de Bergerac Duras, on peut même y ajouter une note gourmande avec une verrine de pâté de Gammareix !

Le coffret Lascaux

Des chiffres qui papillonnent !

Places d’accueil : 680
Salariés : 435
Sites de production : 7

 

Texte Marie-Pierre Tamagnon

#météo
  18° Montravel sec
Découvrir 
Recevez nos billets doux chaque semaine
La news 247
ça vous a plu ?
Partagez cet article
Ecrire un petit mot...
Commentaires

7793
Likes
225
Followers
54
Pins
56
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr