Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#Vrai

Ambassadeur #2 : Vincent Arnould

Vincent Arnould, chef étoilé du Relais & Châteaux Le Vieux Logis à Trémolat a été distingué, au printemps dernier, par le Consulat de la Vinée, confrérie des vins de Bergerac : une marque de reconnaissance pour la mise en avant de ces vins dans son établissement et sa cuisine.
Cherchons à en savoir plus…

247 le mag : Après le Doubs où vous êtes né et avez étudié, puis Ménerbes où vous avez officié, vous êtes arrivé en Périgord, chef du Relais & Châteaux Le Vieux Logis en 2001. Vous souvenez vous de vos premières impressions périgourdines ?

Vincent Arnould : Je me souviens avoir trouvé des ressemblances avec le Luberon, notamment ces maisons de pierre même si la couleur n’est pas la même. J’ai aussi été marqué par la grandeur du territoire : je me suis d’ailleurs perdu très très souvent !!! Maintenant, c’est mon pays, je ne me perds quasiment plus. Je suis devenu plus périgourdin que vosgien. Mais je m’émerveille toujours à la découverte de bâtisses, de châteaux

247 le mag : Voici 16 ans que vous avez adopté le Périgord et réciproquement. Comment présenteriez-vous les vins de Bergerac à quelqu’un qui ne les connaitrait pas ?

Vincent Arnould : Je parlerai d’abord du choix : le choix des couleurs et des goûts. Il y en a pour vraiment tous les goûts, tous les palais. Et puis je parlerai du rapport qualité / prix. Il y a tous les prix avec de supers qualités en face.

247 le mag : L’été est la belle saison pour les mariages. A quels mariages de saveurs et d’appellations nous inviteriez-vous ?

Vincent Arnould :  Nous avons actuellement un menu dégustation avec un service de vins essentiellement bergeracois. Nous marions par exemple un foie gras parfumé aux épices, crème glacée aux dates avec un Bergerac sec, un agneau du Quercy, ravioles de chèvre et févettes avec un Bergerac rouge ou encore en dessert, des fraises gariguettes, financier pistache, sorbet citron, coriandre avec un vin de Rosette.

247 le mag : Pour vous, lors d’une journée « off », l’évasion 247 ressemble à quoi ?

Vincent Arnould : Mon jour de repos étant le mardi, très souvent avec ma femme, nous aimons faire le marché du Bugue. Nous partons avec une idée en tête et revenons avec autre chose, séduits par ce que l’on y trouve. Nous rentrons et tranquillement, apéro, déjeuner fait ensemble et nous profitons du jardin. C’est tout simple mais ici, c’est un pays béni des Dieux. Quand la famille vient, nous avons encore et toujours, même après 16 ans, des lieux à leur faire découvrir. Sinon, mon autre passion est la moto sur circuit. C’est un autre type d’évasion !

#météo
  11° Bergerac
Découvrir 
Recevez nos billets doux chaque semaine
La news 247
ça vous a plu ?
Partagez cet article
Ecrire un petit mot...
Commentaires

5316
Likes
141
Followers
54
Pins
 
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr