Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#Vrai

Rosette ou l’histoire d’une renaissance !

Comptant parmi les plus anciennes du vignoble bergeracois, située au cœur de la fameuse Vinée Nord qu’elle partage avec les jolis rouges de Pécharmant, l’appellation Rosette a pourtant bien failli disparaître.
C’était sans compter sur une poignée de doux aventuriers, vignerons artisans du renouveau de ce moelleux frais, délicat… et tellement tendance !

(Re) conquête

Le vignoble de Rosette, comme celui de Pécharmant faisait partie de la Vinée Nord de Bergerac.

Mais contrairement à lui, il a bien failli ne jamais se remettre de la crise phylloxérique de 1881.

Et malgré la création par décret de l’appellation en 1946, jusqu’à il y a une vingtaine d’année ils n’étaient plus que 4 irréductibles à produire du Rosette.

Il est vrai qu’au sortir des années 80, les vins moelleux n’avaient plus tellement la cote, la forêt avait peu à peu repris ses droits sur le vignoble et l’urbanisation faisait pression.

Mais à l’orée des années 2000, sentant poindre un retour des vins sucrés, de jeunes vignerons nouvellement installés en Bergerac et Pécharmant font un pari un peu fou : relancer la production de Rosette.

En avant la reconquête : on défriche, on retape des chais, on investit.

Et au final : on séduit !

Singulière douceur

Entre moelleux et liquoreux, le vignoble de Bergerac recèle quantité de pépites sucrées. Parmi elles, le vin de Rosette montre une singulière typicité.

La « faute » à un terroir particulier avec ses sols sableux légers et acides exposés plein Sud qui permettent de récolter à maturité des raisins blancs dorés et fruités, mais sans pourriture noble.

Il en résulte un vin moelleux assez peu sucré – les sucres résiduels se situent entre 25 et 51 gr/l – d’une grande fraîcheur, dominé par le goût du fruit et les arômes floraux.

La gourmandise absolue.

En apparté

Les cépages du Rosette : Sauvignon blanc ou gris (à hauteur de 15% minimum), sémillon et muscadelle.

Garde : A boire de préférence dans les 2 ans

Température de service : 8 à 10°C

2 menus, 2 alternatives : à vous de choisir… ou mixer !

C’est du tout cuit

Apéritif

Petits biscuits sablés au Roquefort

Entrée

Cabécou du Périgord pané à la noisette et jeunes pousses

Plat

Poulet fermier rôti et frites de panais

Dessert

Salade de pêches au romarin


(Re)conquête

Apéritif

Toasts de foie gras IGP du Périgord truffé

Entrée

Gambas marinées citron miel et coriandre

Plat

Escalopes de veau au Rosette et champignons

Dessert

Mousse au chocolat amer et gingembre confit

#météo
  11° Bergerac
Découvrir 
Recevez nos billets doux chaque semaine
La news 247
ça vous a plu ?
Partagez cet article
Ecrire un petit mot...
Commentaires

5316
Likes
141
Followers
54
Pins
 
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr