Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#Good

Les vins moelleux et liquoreux de Bergerac-Duras

De vraies pépites qui s’invitent sur nos tables de fêtes

L’or de Monbazillac, Saussignac et Haut-Montravel vient illuminer nos repas au cœur de l’hiver

La formidable histoire du botrytis cinerea

Dans le vignoble de Bergerac Duras, les Monbazillac, Saussignac et Haut-Montravel sont des vins blancs liquoreux issus de raisins atteints par la « pourriture noble », le botrytis cinerea. Vendangés exclusivement à la main par tries successives ils produisent naturellement des rendements très faibles. Ce sont les soins attentifs que les vignerons ont prodigués tout au long de leur lente élaboration qui confèrent un caractère exceptionnel à ces vins.

Une fabuleuse complexité aromatique

Ils se distinguent par leur voluptueuse douceur, bien sûr, mais aussi et surtout par des arômes complexes qui vont du registre floral au registre épicé en passant par les arômes de fruits et les notes empyreumatiques. Le Monbazillac est l’appellation phare qui draine avec elle tout une précieuse collection de moelleux et liquoreux dans le vignoble de Bergerac-Duras

Château Bélingard à Pomport

Le Monbazillac est l’appellation phare qui draine avec elle tout une précieuse collection de moelleux et liquoreux dans le vignoble de Bergerac-Duras

Pourquoi choisir un Monbazillac ou un Saussignac plutôt qu’un autre vin liquoreux du Sud-Ouest ? Pour ses caractéristiques propres d’abord. Car ce n’est pas par hasard si dès le 12e siècle sur les côteaux de Monbazillac et Saussignac, on se mit à produire des vins liquoreux. Le terroir argilo-calcaire, l’ensoleillement, les pentes bien exposées et les brouillards de début d’automne, prédisposaient tout naturellement ce secteur à produire ce type de vin. Monbazillac a donc très tôt montré la voie et ce n’est que justice si après une époque de laisser-aller déjà lointaine, l’appellation a retrouvé le top de son potentiel avec des cuvées qui s’envolent très haut dans les palmarès les plus prestigieux.

La famille des moelleux : Côtes de Bergerac Blanc, Rosette, Côtes de Montravel et Côtes de Duras a le vent en poupe

Alors que les raisins sont vendangés en tries successives pour la production des liquoreux, pour celle des moelleux, on vendange simplement à surmaturité. Les vins obtenus offrent une douce sucrosité sans être aussi concentrés que les liquoreux. Ils séduisent les nouveaux consommateurs par leur adéquation avec les moments de consommation : apéritif tapas, repas décontractés, cuisine exotique, sucrée-salée…

Des vins naturellement doués pour faire la fête !

Périgord oblige, qui dit Monbazillac pense automatiquement foie gras. Ce qui n’est déjà pas une si mauvaise façon de penser que ça. Foie gras mi-cuit en terrine, escalope de foie gras au coulis de figue ou panée au pain d’épices seront assurément en bonne compagnie avec un verre de ces appellations. Mais il n’est pas interdit d’aller plus loin dans la recherche de contrastes entre la suavité du vin et des saveurs plus vivaces. Une volaille blanche rôtie par exemple, et pourquoi pas truffée, se verra parfaitement mise en valeur par un Monbazillac ou un Saussignac.

 

Une sélection de bouteilles avec quelques suggestions d’alliances mets-vins tout en douceur :

 

Notre sélection de vins moelleux et liquoreux du vignoble Bergerac-Duras

Château Haut-Lamouthe Côtes de Bergerac blanc 2015 : côtes de porc à l’ananas

Château Mouthes Le Bihan La lionne et le désert : Côtes de Duras 2011 : ananas flambés

Château de Monbazillac Monbazillac 2011 : escalope de foie gras du Périgord aux raisins

Château le Fagé Monbazillac 2015 : crumble poires, pommes et coings

Château du Rooy Rosette 2015 : terrine de foie gras et chutney d’oranges

Château le Payral, cuvée Marie-Jeanne 2011 : bûche chocolat et écorce d’orange confite

Château Puy-Servain Terrement 2014 : homard et compote de mangues

7 à savoir

1- Les appellations sont les gardiennes d’un véritable patrimoine viticole. L’INAO a été créé après la crise du phylloxera pour réorganiser le vignoble français, contrôler la culture de la vigne et identifier et faire respecter la notion de terroir d’origine.

2- Monbazillac est la plus ancienne région viticole de production de liquoreux, et la plus étendue. La côte Nord de Monbazillac est une ligne de coteaux qui se profile parallèlement à la rivière Dordogne sur plus d’une dizaine de kilomètres.

3- Dès le 13ème siècle les vins de Bergerac étaient exportés vers l’Angleterre par les ports de Libourne et Bordeaux. Les gabarres remontaient la Dordogne chargées des tonneaux de vin du haut pays.

4- L’appellation Monbazillac a fêté ses 80 ans en 2016, aux côtés de l’appellation Bergerac.

5- L’appellation Monbazillac recouvre 5 communes : Monbazillac, Rouffignac de Sigoulès, Pomport, Colombier et Saint-Laurent des Vignes.

6- Après la révocation de l’Edit de Nantes, les nombreux propriétaires du vignoble de Monbazillac se sont réfugiés en Hollande. Ils ont fait fructifier le commerce de leurs vins vers ce pays. Ces domaines dont les vins étaient exportés vers la Hollande ont donné lieu à la notion de « marques hollandaises » (en raison du sceau apposé sur les barriques).

7- Un patrimoine en or ! Le vignoble de Bergerac-Duras ne compte pas moins de 7 appellations de vins moelleux et liquoreux : Moelleux : Côtes de Bergerac blanc, Côtes de Duras moelleux, Côtes de Montravel, Rosette Liquoreux : Saussignac, Haut-Montravel, Monbazillac.

#météo
  23° Cotes de Montravel
Découvrir 
Recevez nos billets doux chaque mois
La news 247
ça vous a plu ?
Partagez cet article
Ecrire un petit mot...
Commentaires

11 janvier 2017 à 10 h 56 min

De très loin mes vins préférés ! <3

5165
Likes
130
Followers
55
Pins
 
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr