Very Mag Trip en Périgord Agenais, le magazine 247% #lifestyle !
247, c'est le #feelgood magazine des amoureux du bien-vivre à la périgourdine....
Le mot du jour : #plaisir
  logo
logo  
#

L’or du galion et autres histoires #1

Des vendanges lunaires, l’épave d’un galion cachant un trésor pour œnophiles, des consuls de plus de 700 ans et un vicomte pas commode : toutes ces histoires sont vraies et disent tout des Vins de Bergerac et Duras. Installez-vous confortablement et laissez-nous vous les conter !

L’Or du galion

 

En 1984, au large d’Hastings en Angleterre, des fouilles sont organisées à bord de l’épave du galion l’Amsterdamer. Le bateau de la Compagnie des Indes Néerlandaises assurait au XVIIIème siècle la liaison Bordeaux-Amsterdam. C’est un véritable trésor que vont découvrir les archéologues : 14 bouteilles de Monbazillac datant de 1747 sont mises au jour. Enfouies dans un banc de sable, à une température de 10°C, les bouteilles cachetées à la cire ont conservé leur saveur pendant plus de deux siècles.

Cette histoire souligne les rapports commerciaux privilégiés entretenus par le vignoble de Bergerac et la Hollande. Et l’explication est d’ordre religieux. En effet, au XVIIème siècle, les guerres de religion font rage et déchirent le Périgord de part en part : au Nord, Périgueux et les Catholiques, au Sud, Bergerac et les Huguenots. Dès 1662, les persécutions religieuses s’intensifient, et poussent les protestants à s’exiler en Hollande. Ainsi le commerce des vins vers ce pays va très vite dépasser celui vers l’Angleterre.

 

 

En 1685 avec la révocation de l’Edit de Nantes, l’exil vers la Hollande redouble. Très attachés aux vins de Bergerac, notamment aux vins blancs, surtout liquoreux, les exilés font importer de grandes quantités de vins. On voit également apparaître à cette époque la notion de cru avec la création des Marques Hollandaises qui désignaient les propriétés dont étaient issus les différents vins liquoreux de Monbazillac exportés en Hollande. Il existait 32 Marques Hollandaises, dont l’insigne figurait au fer rouge sur le fond des barriques. Certaines de ces marques existent encore aujourd’hui.

………………………………………………………

A retenir : Les vins de l’AOP Monbazillac sont de prodigieux vins de garde. L’histoire des vins de Bergerac est intimement liée à la grande Histoire, et notamment celle des guerres de religion.

………………………………………………………

 

Le Cruel Vicomte

 

Nous sommes à Duras au XIIème siècle. Les moines de La Réole commencent à défricher les coteaux bien exposés des alentours pour y planter de la vigne. L’objectif : produire leur vin de messe, et surtout développer un commerce lucratif avec l’Angleterre. Flairant le bon plan, le Vicomte de Bezaume qui choisit le site et initia la construction du Château de Duras, va se mettre à persécuter les moines.

Dans une lettre datant de 1137, ces derniers se plaignent au roi Louis VII : « Seigneur glorieux et invincible. L’église de La Réole qui dépend directement de votre souveraineté, adresse toute éplorée ses plaintes à Votre Majesté. Depuis votre départ, nos voisins, parjures et sacrilèges à vos droits, nous accablent de plus de maux que jamais, entre autres, le Vicomte de Bezaume, notre plus cruel persécuteur. Avant votre arrivée dans notre contrée, il avait fait prisonnier trois moines, qu’il nous a fallu racheter, et avait dévasté nos domaines […]. D’autre part, le vicomte et ses hommes enlevèrent violemment deux autres bourgeois de notre villa, Vital et Raimond, qui durent payer cinquante livres de la monnaie de Bordeaux pour recouvrer la liberté. ». Sympa. Bien sûr le vicomte se fit rappeler à l’ordre par les autorités politiques et religieuses. Forcé de traiter avec les moines, il deviendra finalement leur protecteur. De là, le vignoble de Duras connu sa première grande période d’expansion.

Château des Ducs de Duras

………………………………………………………

A retenir : Le rôle des moines dans l’établissement des vignobles : moines de la Réole à Duras, moines du prieuré de Saint-Martin à Bergerac. Et bien sûr l’importance du vin qui de tout temps représenta un enjeu économique et politique.

………………………………………………………

 

Texte Alexandrine Bourgoin

 

#météo
  14° Bergerac
Découvrir 
Recevez nos billets doux chaque semaine
La news 247
ça vous a plu ?
Partagez cet article
Ecrire un petit mot...
Commentaires

7793
Likes
225
Followers
54
Pins
56
Vues

Suivez-nous sur
Instagram

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr